Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Tiloupika
Age 23
But du voyage WH Visa
Date de départ 26/09/2004
Nom Laura en Australia (laure n existe pas la bas)
    Envoyer un message
Durée du séjour 5 mois
Nationalité France
Description
Un an de trip a travers ce beau pays, qu'il me tarde de decouvrir... Premier but : la langue (c important), pi l'eclate, les rencontres... Bref tous est permis.... mdr...
Note: 4,3/5 - 16 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Australie (Carte)
France (Carte)
Australie (Carte)

encore des tofffs 2

 06-12-2004 -  Australie
...

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

10ème Jour du Défi :

 04-12-2004 -  Australie
Un lever très très tôt : 4h30 afin d’être près d’Ululuru pour 5h47 heure très précise du Sunrise.

Nous étions quelque peu en retard donc j’ai poussé mes petites demoiselles à se dépêcher avec l’aide de Martin. (le Sunrise ne se fait pas attendre surtout a cet endroit là)
Sur la route un crétin me colle au cul alors que j’étais déjà hors limitation de vitesse (en Australie on ne rigole pas avec la vitesse, 1 km heure au-dessus de la normale et tu es en excès surtout dans un lieu sacré tel que celui ci)…c’est alors que le drame est arrivé…

Charlotte (en Dutch) dit à Martin « ah! Elle me stresse à stresser, je ne me sens pas bien » puis me le répète en anglais car elle avait malheureusement vu que j’avais compris (ma mamounette est belge c’est pour ça) et me dit avec cette pauvre petite voix qu’elle ne se sens pas bien à cause de moi.
Je suis partie en couille directement et c’est parti en Live…
Je vous passe les détails à la con (pardon pour le vocabulaire). Mais du coup j’ai regardéla fin du Sunrise tite seule…visité les Olgas et fait la marche à pied seule aussi (enfin presque car sur le chemin j’ai rencontré des gens super sympa qui étaient impressionnés de voir une petite demoiselle faire cette marche en tongue et aussi vite) (on a la santé ou pas, lol)
Au lieu de 3h30 pour 7km j’ai mis moins de 2 heures pour faire le tour afin de me calmer.
On est reparti sur Alice Springs le jour même…rien à dire sur cette soirée car elle fut muette.

Sympa l’ambiance…


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

9ème Jour du Défi

 03-12-2004 -  Australie
A 6h30 ce matin là, nous commencions part 4 km de marche à Kings Canyon… (sportif les jeunes)
Cette marche de 3 heures a débuté par une ascension de 20 minutes environ…je ne sais pas combien de dénivelé il y avait, mais 5min après avoir commencé, je crachais (on crachait tous) déjà mes poumons. Apres c’était déjà plus simple. Les plateaux et les fossés qui se découvraient à nous au fur et à mesure étaient splendides.
Dans certains coins comme le jardin d’Eden, tu avais l’impression d’être au paradis. C’est le genre de chose que tu dois absolument faire en couple (si tu le peux bien-sûr)
On a fait des tonnes de photos ce jour là…
Apres cette marche revigorante, on est parti sur Ayers Rock au plutôt.
Donc après quelques heures de route, l’installation du camp, une petite baignade (où je me suis fait piquer par une énorme fourmi…qui m’a fait très mal) nous somme parti sous les gros nuages pour voir le Sunset de cette fameuse ROCK.

Elle était incroyable, après tant de temps passé à dire un jour j’irais puis savoir que tu vas y aller mais qu’il te faut attendre…
Quand enfin tu y accède et que tu le vois, cela te paraît totalement inimaginable. Elle est belle quand-même…Enorme….
Bref on a tous cru qu’on ne verrait jamais le Sunset avec tous ses nuages…

On a donc passé notre temps à faire des spéciales photos pour Noël. Puis d’un coût d’un seul, Ululuru c’est embrasé et nous a montré un spectacle époustouflant. C’était vraiment joli…
Je suis reparti de là en me disant c’est trop le truc à faire et refaire.
Etre au milieu du désert et juste regarder cette gigantesque pierre…
On est reparti sur Ayers Rock Resort le cœur emplit de couleurs.
On attendait déjà le Sunrise du lendemain pour s’en mettre encore plein les yeux.




[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

suite des photos

 03-12-2004 -  Australie
que de la belle tof

[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

8ème Jour du Défi :

 02-12-2004 -  Australie
Après une bonne nuit de sommeil, la réparation de la voiture…on est reparti tous les quatre en direction de Kings Canyon Resort.
Nous sommes arrivées au camping complètement en transe de par la chaleur.
Vite fait, le campement a été monté, pour que nous puissions au plus vite sauter dans la piscine et nous prélasser.
Suite à cela, il était déjà temps de nous faire à manger. Je pense que pour nous tous, ce repas à été le pire…
Spaghetti en boite (cette fois), petits pois et haricots rouge. C’était horrible et pour passer le goût on s’est même acheté des cannettes de coca…

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

7ème Jour du Défi :

 01-12-2004 -  Australie
Apres avoir passé une nuit horrible…j’ai directement pris le volant pour Ayers Rock.
J’ai eu la « chance » de rouler pendant 50km puis j’ai demandé à charlotte, qui était assise à côté de moi, pourquoi il n’y avait pas de musique … elle a essayé en vain de faire fonctionner la radio.
Là c’était la galère car continuer tout le trajet sans musique devait s’avérer très chiant, puis quand j’ai regardé sur le tableau de bord à combien de km/h je roulais, le compteur indiquait 80…km/h seulement. Ce dont j’étais sûr c’est que je roulais au moins à 100 voir 120. A ce moment je me suis rendu compte que l’électricité de la voiture ne fonctionnait plus. (POURQUOI) ? 5 minutes après j’ai eu confirmation de cette panne électrique car la voiture s’est gentillement arrêtée d’elle-même ! super à 85 km d’Alice Springs sur une route presque désertique…
Mais par chance il faisait presque froid ce jour là…ce qui est une excellente nouvelle quand tu es en panne dans le désert car tu n’as pas la moindre idée de savoir quand on te viendra en secours.
Apres 20 min d’attente une voiture s’est arrêtée pour nous aider. (J’allais oublier pendant notre petite attente on a fait des photos avec nos super chapeaux de Noël, que nous portions toujours lors de son arrivée) en est sorti un gars super gentil qui a regardé sous le capot pour voir s’il pouvait faire quelque chose…RIEN…

Donc il est allé jusque Glen Ellen (à 50 km) pour nous. Ce juste pour demander à un garagiste de venir.

Donc on s’est attendu à voir arriver un garagiste 2 ou 3 heures plus tard car il était encore un peu tôt. En fait le garçon qui s’était arrêté auparavant, a fait l’aller-retour pour nous dire que la personne qui tenait le camping de Glen allait nous remorquer dans la matinée car il devait aller jusque Alice. (c’est sûrement bien moins cher que de ce faire remorquer par une société)
Puis, je ne sais plus par quel hasard il a eu la bonne idée d’essayer de redémarrer la batterie en passant par sa voiture. (Trop fort) encore fallait-il avoir des câbles…. ! Donc pour être sûr on a regardé dans le coffre après l’avoir vidé et miracle on avait les câbles pour. (J’allais oublier, on lui a fait porter un chapeau de Noël, comme nous tous d’ailleurs)
Donc HOP on a essayé…. Et la voiture a redémarré ! YES YES YES !!!
Lea a repris le volant et 40 km plus tard rebelotte donc on s’est remis sur le bas côté à attendre une voiture…qui est arrivée 5 minutes après (même pas le temps d’étaler la crème que j’avais commencé à mettre)…on est reparti, puis 40 km plus loin soit environ a 5 km d’Alice rerebelotte (on est maudit)
Je vous passe les détails mais en tout on s’est fait remorquer 5 fois est pour finir la voiture s\'est arrêtée juste devant un garagiste…trop de bol !!!
Ils ont regardé la batterie, l’ont rechargée…bref après 2 heures d’attente c’était simplement une petite partie de l’alternateur qui était mort.
Suite à ces plusieurs heures de frayeur à se demander ce qu’il y avait vraiment et à savoir combien cela allait pouvoir nous coûter (sans oublier qu’il était alors trop tard pour partir sur Ayers Rock là où nous devions passer la nuit) Le garagiste nous a juste demandé 63 $. On a tous poussé un grand ouf de soulagement puis sous la pluie on est parti dans le centre pour trouver un Backpackers pour la nuit.

Deux minutes après être parti de là, un de nos essuie-glace tombe en rade…(non cela n’est pas drôle)
Nous voilà donc reparti chez le garagiste qui bien gentil nous a envoyé dans une casse pour que cela nous revienne moins cher.
1 heure après, nos essuies-glace étaient enfin réparés et nous pouvions aller trouver un Back pour la nuit.
Surtout nous changer car nous étions tous frigorifiés.
Donc après avoir fait quelques petits trucs en ville, manger et partir boire un petit verre…GROS DODO !!!



[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  11  photo(s)    
Syndication :

6ème Jour du Défi :

 30-11-2004 -  Australie
Mardi, on s’est levé à 8h30, rangé la voiture pour partir dans un premier temps voir un autre spot : Simpsons Gap.

Que dire sur ce spot à part que la nature est incroyable et que tu n’es rien à côté d’elle ! 60 millions d’année pour former une telle merveille. (Je comprends mieux pourquoi ma maman a attendu si longtemps pour me créer : c’était juste pour mettre au monde une autre merveille…lol). Des couches de roches qui te laisse juste entrevoir ce qu’il y a pu ce passer auparavant. Pour les fans de nature ou de géologie comme moi, tous ces spots sont un régale.
Apres ceci il était difficile de faire mieux sur la journée.
Et pourtant avec Lolette on peu toujours, on a donc trouvé !!!

Nous nous somme rendu à Orniston Gorge, où là aussi tu as la possibilité de te baigner. Comme a mon habitude avant de sauter dans l’eau comme les 3 loustics, j’ai observé les roches. Soudain dans une petite crevasse au loin, y était tranquillement installé 2 wallabies. Je les ai observés pendant quelques temps en espérant qu’ils daignent bien ce bouger…mais sans succès.
Donc je suis parti tremper mes petits pieds.
A un moment donné, un garçon présent sur le site a grimpé la roche (si qui est totalement dangereux et interdit) et c’est dirigé vers mes petits wallabies. Alors on lui a demandé s’il pouvait faire doucement quelque chose pour mieux les voir puis il nous dit : Regardait juste à côté de vous.
Effectivement a 10 mètres à notre droite, un petit wallaby nous regardait sans peur. On c’est alors approché de lui pour essayer de prendre quelques cliché et en faite à la fin, il était juste à 1 mètre de nous. Il nous a laissait le temps de le photographier et de le filmer puis sans est allé comme il était venu.

Cette rencontre fut extraordinaire et complètement ahurissante. En effet il était près de nous, pas sauvage du tout.

Quelques minutes plus tard on a repris la direction de la voiture pour Glen Ellen Gorge à 90km plus lion. Nous avons monté le camp comme a l’habitude, mangé nos pâtes, sauce tomate, thon comme chaque jour presque puis nous somme allé boire un verre au petit bar de ce spot.
Etant un peu frigorifier à l’intérieure, je suis partie dans la tente afin de me mettre sous mes couvertures et observer les millions d’étoiles et de constellations à travers la moustiquaire.
5 minutes près m’y être installé, j’ai eu la chance ou plutôt la malchance de découvrir une autre facette de l’australie.

En quelques secondes, un vent incroyable c’est levé. Il balayait tout sur son passage. Bien-sur notre tente n’étant pas complète (il manque quelques sardines) pour le moment, nous n’avions pas mis le haut de la tente et le sol étant impénétrable, la tente n’était pas attachée de façon très convenable….
Imaginé la galére qui va suivre (ben oui, cela faisais au moins deux épisodes qu’il ne m’était rien arrivé) …
J’ai du de toutes mes forces retenir la tente afin qu’elle ne s’envole pas. J’ai criait à l’aide pour que martin et charlotte viennent me porter de l’aide car Lea était encore tranquillement installé au Bar à discuter.

Charlotte et moi avons donc tenu désespérément cette audite tente qui bougeait dans tous les sens, pendant que martin lui plantait avec grandes difficultés les sardines qu’il avait en trop.

A oui faut pas oublier quand Australie quand il y a du vent, la poussière suit aussi…nous étions donc emplis de poussière par la même occasion.
J’ai voulu mettre le top de la tente car j’en pouvais plus de la poussière et vu la tête des nuages j’avais bien trop peur qu’il me pleuve dessus.
Sans succès car le vent était bien trop fort et surtout pas assez de sardines malgré celle que nous avez prêté martin.
Lea étant enfin arrivé à ce moment là, elle a pu voir et constater les dégâts…
Cette nuit là j’ai d’abord réussi à m’endormir une heure puis me suis réveillé pour mettre mes boules pour mes petites oreilles car le lendemain il fallait conduire au moins 6 heures pour aller sur Ayers Rock et le réveil sonner à 5h30.

C’est ça qu’on appelle vacances ?

[Consulter ce message] 2 commentaire(s)  15  photo(s)    
Syndication :

5ème Jour du Défi :

 28-11-2004 -  Australie
Lundi matin après avoir loupé le breakfast, on est parti en ville au point information pour savoir exactement ce que nous allions faire et comment notre petit trip : Ululuru, the Olgas….
Puis on est allé changer le pommeau du levier, acheter un nouveau pneu de secours.
Il était temps de faire quelque chose de sympa, alors nous avons pris la direction de Ellery Cheek Bighole, un très joli petit spot (à environ une heure d’Alice) pour y plonger nos petits corps, profiter des jolies paysages et buller. Suite à cela je suis parti en ville un bon bout de temps pour travailler pour la France.
Et oui c’est aussi cela la vie de Backpackers, toujours sur le vif.
Bref ce fut une petite journée tranquille et très chaude. (laure tu es stupide ou quoi, il a fait trop trop chaud tout le temps dans ce coin là)

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

4ème Jour du Défi :

 27-11-2004 -  Australie
Dimanche matin j’ai fait sonner le réveil à 5h30 pour voir le levé du soleil. Les mouches et moustiques étaient toujours présents, encore plus nombreux que la veille. Sans omettre que le Sunrise à été très long a ce mettre en place ce jour là. Pendant qu’il se fessait languir, on a paqueté nos affaires sans ce laver car a part des toilettes bio, il n’y avait rien d’autres (la vie de campeur)
Il était alors temps de partir vers Alice Springs pour 4 heures de route. On est arrivé là, tous fatigués et complètement stressés. On c’est arrête au Teddy’s Backpackers pour 15$ la nuit.
En début d’après-midi on est allé en ville pour manger, faire quelques courses pour le soir, on a fait des lessives. Regarder les photos et les vidéos. Puis un petit plongeons dans la piscine du Back.

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

3ème Jour du Défi :

 26-11-2004 -  Australie
Apres une nuit agitée, car des campeurs sont arrivé très tard et par la même occasion partie très tôt, sans oublier les drôles de rêves que j’ai fais cette nuit (genre quelqu’un allé venir nous tuer pendant notre sommeil).
Le réveil a sonné à 6h pour que nous puissions partir tôt afin d’éviter trop de chaleur et pour quoi pas en même temps voir quelques kangourou vivant. (quand il fait trop chaud ils se cachent)
Nous ne somme parti qu’à 8h…
J’ai commençais par conduire et après avoir juste fait une vingtaine de Km je trouvais que le moteur fessait un bruit bien étrange.
On a commencé à faire demi-tour après grande concertation… Lea a repris le volant pour voir si elle aussi entendait ce bruit étrange. Au départ le bruit était toujours présent puis il s’en est allé pour d’autres contré. Donc on a repris la route dans le bon sens avec une demi-heure de plus de retard. On a roulé et encore roulé jusqu\'à ce que le voyant de l’huile s’allume. Oups (ne rigolez pas pour la suite) Donc on s’est arrêté sur le bas côté, on a vérifié le niveau d’huile, tout paraissait normal. Je me suis dis comme j’ai vu sur le tableau de bore qu’il y avait un problème de chaleur d’huile, il fallait peut être juste attendre. Pendant ce temps une voiture c’était déjà arrêté pour voir ce qu’il se passait sans que nous ayons demandé quoi que ce soit. (Trop bien les gens ici) Bref on a galéré et on est parti jusqu\'à la première station essence pour voir ce qu’il y avait (à Barkly Homestead) Là le mec ouvre le capot, regarde le niveau de l’huile, donc retire la mèche, la nettoie automatiquement (vous commencez à imaginer la suite…) la remet, la ressort et nous dit bêtement : Ben vous avez simplement plus d’huile !!! (la mèche était crade et aucun d’entre nous n’avait pensé à la nettoyer pour vérifier)
En repartant l’homme nous lance un : Votre roue est à plat…. MERDE…
Donc on va pour mettre de l’air dedans, je regarde la roue de plus près et je me dis : elle a une drôle de tronche cette roue…Bref, on a changé la roue avec brio après avoir déchargé la voiture puis nous somme allé prendre un petit lunch.
Notre tuture était prête pour repartir.
Nous revoilà donc sous la chaleur australienne. On s’est arrêté quelques heures plus tard pour aller faire un petit plongeons car personne n’en pouvait plus. Juste avant de s’arrêter à Mary Ann Dann, le pommeau de levier de vitesse m’est resté dans les mains…rhhh (on a la pouasse ou quoi).
Donc on est quand même allé nager dans une eau assez douteuse ou j’ai faillit me casser la bibine.
Après c’était forcement ARRET dans la première ville à 10km : Tennant Creek. Le seul problème est de trouver un magazine ouvert un samedi après midi, bien c’est pas possible. Donc on a continué la route jusque Devils Marbles ou on s’est arrêté pour la nuit.
En arrivant sur ce site on avait tous les quatre les yeux ébahis.
C’est incroyable ce que peu faire la nature.

On a monté le camp au plutôt afin d’aller admirer le couché de soleil. A ce moment là, les roches prennent une couleur rouge ocre très vive.
C’est assez fabuleux a voir.
Sans vouloir jouer les rabat-joie, le couché de soleil en lui-même n’était pas si merveilleux que cela. Mais la couleur qu’il apporte a ce site en est époustouflante.
Certes c’était joli mais le truc c’est qu’après avoir commençais à faire à manger, j’ai vu au lion quelque chose de bizarre. Comme s’il y avait un énorme feu (ce qui pour l’Australie n’est pas très étrange car ils mettent le feu eux-mêmes pour éviter les gros incendies) Quelques minutes plus tard, je regarde mieux et là, à ma grande stupeur je me rends compte que ce n’était pas du tout du feu mais le « MoonRise ». Ça c’est complètement invraisemblable. Ça te donne l’impression qu’une boule de feu qui éclaire de plus en plus, lévite dans le ciel et s’élève comme par féerie. On est resté complètement béat puis après le retour à la vie a été brutale : TROP de MOUSTIQUE et surtout des dizaines de mouches nous a fait fuir chacun dans nos tentes après un bref repas.

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  12  photo(s)    
Syndication :

2ème Jour du Défi :

 25-11-2004 -  Australie
Levé à 6h30 pour une petite douche, un bon déjeuner puis on a plié bagages pour partir à 8h30. J’ai pris le volant pour aller jusqu’à Julia Creek afin d’y acheter de l’eau ce qui est très important…J’ai repris le volant presque jusque Cloncuurry car c’était au tour de Martin de conduire. Il avait par 2 reprises déjà essayé de conduire donc il a commencé sur les chapeaux de roues ce qui nous a légèrement effrayé mais après quelques temps, Lea et moi on c’est dis que maintenant on pouvait compter sur lui…Mais bon on préfère garder le volant pour les conductrices confirmées que nous sommes…

Peu avant d’entrée dans la prochaine ville : Cloncurry Lea a repris le volant car c’est peu être un peu trop tôt et surtout dangereux de les laisser conduire en ville, d’autant plus avec la voiture que nous avons.

Pendant toute cette route on a vu bien sur un nombre incommensurable de Kangourous mort (qu’il soit sur le côté ou en plein milieu de la route) et oui pour le moment on a pas encore eu la chance d’en voir des vivants. Par contre on voit des vaches autant qu’on veut.
Nous nous sommes arrêtés à Mont Isa afin de nous restaurer pour le midi et d’y acheter enfin un sac du couchage pour moi et un matelas de sol pour Lea et moi. Puis on a repris la route pour Camouweal, là ou nous voulions nous arrêter pour la nuit.
On est donc arrivé vers 5h15 au dernier Caravan Park avant de quitter le Queensland pour les Territoires du Nord.

Cet endroit te donne vraiment l’impression d’être dans l’outback. Fort heureusement des gens y vivent (ce que je ne pourrais jamais faire) pour nous permettre de nous acheter des boisons et d’y faire le plein de fuel. Mais comment font-ils pour vivre autant coupé du monde. Certes ils ont certainement l’habitude et c’est un art de vie. Mais croyez-moi, vous avez beau venir de la campagne Nordique Française, jamais il ne me serait envisageable d’y vivre. Ses gens n’ont peu être jamais vu le quart du peu que j’ai déjà vu en australie. C’est invraisemblable. Enfin chacun son mode de vie, moi le mien est de découvrir le monde.

Bref comme la veille on a monté le camp. Lea et moi étions toute contente de savoir que nous avions de nouvelles choses pour mieux dormir…
Martin nous à préparé des spaghettis sauce tomate et thon pour le repas. Puis re-écriture de petit journal australien (faut bien rire des péripéties en rentrant chez nous)
En toute fin de journée, on a pris le temps de ce faire des petits plaisirs matériels tel que regarder les photos que nous avions déjà pris du voyage sur l’ordi portable puis regarder les vidéos du jour sur ma caméra et le repos du guerrier…

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Le Défi Alice Springs

 24-11-2004 -  Australie
Description

The Car : Falcon Ford 1985 ;

The Crew :

- Le couple Hollandais : Charlotte & Martin qui viennent d’Amsterdam en Hollande (pour ce qui ne savent pas). Ils travaillent dans la restauration hospitalière.
Charlotte parle anglais très bien, en allemand elle se débrouille bien mais ne le parle jamais car elle n’aime pas et à vécu 3 ans en Suisse française donc, a part des erreurs trop mimi, elle parle bien français aussi.
Martin lui fait exprès de parler anglais avec l’accent français, c’est trop drôle. Il ne parle jamais français car il a peur de dire des bêtises donc je ne connais pas vraiment son niveau.
Ils ont tous les deux 24 ans.

- L’allemande : Lea vient juste de finir ses études, son BAC. Elle a juste 20 ans et voyage seule comme moi.
Son niveau en anglais est déjà très bon. Elle est arrivée le 1 septembre et a peu de choses près, a fait les mêmes choses que moi ici. Sauf qu’elle a rencontré son prince charmant, Andrew, à Atherton.

And me, the french girl.

Donc deux jeunes conductrice (lea et moi) pour effectuer quelques 2500 km…voilà notre défi !


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

1er Jour du Défi :

 24-11-2004 -  Australie
On est parti à 8h30 de Townsville et Lea à commencé à conduire. Nous nous somme arrêtés à Charters Towers pour déjeuner. Puis j’ai repris le volant pour Hughenden. C’était trop rigolo de conduire avec sa première voiture et en plus à l’autre bout du monde… Le trip a vraiment commencé pour moi à ce moment là. Pendant que je conduisais, j’ai trouvé un petit tronçon de route parfait pour apprendre à conduire à Charlotte.
Ceci a été un peu difficile mais très marrant. Elle était super contente de conduire…
Elle était trop mimi…
Lea a repris le volant après cet essai jusque Hughenden. On voulait s’arrêter là, surtout Lea pour le parc, mais il était encore bien tôt donc on a décidé d’aller jusqu’à la prochaine ville : Richmond où nous nous somme arrêté pour la nuit dans un caravan park.
Quand on est arrivé dans cette petite ville paumée, je me suis demandé ce que nous allions bien pouvoir y faire…
On a donc commencéà déballer les tentes. Non sans mal car la tente de Lea et moi est une veille tente que nous avons eu avec la voiture. Il y manque donc plein de sardines…pratique !
Après les tentes on s’est fait à manger avec un petit réchaud qui lui aussi était dans la voiture quand nous l’avons achetée. A ce moment là, on ressemblait vraiment à de vrais campeurs. Puis on a écrit nos carnets de route, discuté et parti au lit sous les coups de 10 heures du soir.

[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

On est arrivé au Captain Cook sur les coups des 11h puis on est parti à la recherche de deux voitures pour 6 car on n\'a pas trouvé de bus. Nous avons trouvé une Ford d’un chinois pas mal (la voiture, pas le Chinois)que nous allions essayer le lendemain puis en fin de journée une autre voiture. Donc contant, on est reparti au Back et on a téléphoné pour essayer les voitures le lendemain. Le soir même les autres sont tous partis boire un verre en ville et moi trop fatigué je suis restais tranquillement dans la chambre. Le lendemain nous avions à 9h un RDV et la première chose que j’ai appris en me réveillant c’est que comme Paul n’avait pas assez d’argent sur son compte, il ne pouvait pas venir avec nous et par la même occasion Neil son pote et compagnon de voyage ne pouvaient venir avec nous car il devait rester avec Paul.
Cela a été horrible car je voulais vraiment voyager avec lui, c’est un petit gars vraiment sympa. Donc avec les filles, on a essayé toute la journée durant de faire changer Neil d’avis pour qu’il fasse au moins le trip Ayers Rock avec nous…en vin !

A 11h on avait RDV avec Maza pour la voiture Bleue, la Ford, et comme nous n’étions plus que 4, elle était parfaite…nous l’avons acheté pour 2200$ aus. Notre première voiture a tous.

Personne n’a réalisé…on est parti acheter des décorations de Noël pour en faire « The Christmas Car »
Mercredi matin après avoir renvoyé en France mon énorme valise (quel soulagement), nous avons enfin quitté Cairns à 11h (sous une pluie battante) pour rejoindre Townsville.
Après 5h de route on voilà enfin arrivé au Reef HQ Backpackers pour une bonne nuit de sommeil après avoir préparé la voiture pour le lendemain matin.

Quand vous êtes seulement deux conducteurs dont une a juste le permis et l’autre (moi) n’a presque pas touché le volant depuis 3 ans…v’la la galére…

[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  5  photo(s)    
Syndication :

Atherton le Départ !

 22-11-2004 -  Australie
La Dernière semaine…
Bien sur, il a fallu encaisser le départ de la bandes de joyeux lurons (ce qui n’a pas été chose facile). Donc le lundi après n’avoir travaillé que 2h30 car c’était la crise du sac de patates (oui dans les patates ça peu arriver aussi) nous sommes allés (Arlea, Matthias, Vincent, Adri et Moi) avec la voiture de Jayde au Lac pour siroter quelques Bières que j’aie auparavant acheté car dans la ferme ou nous venions de travailler, ils se sont trompés et mon donné 100 dollars de trop. Le soir, j’ai longé les murs du Back sans savoir vraiment quoi faire et tous le monde me disait : comment va-tu laure, ils te manquent tes pots? (forcement) L’atmosphère était donc quelque peu pesantes. Je suis donc parti me coucher très vite.
Le lendemain a été pour moi une journée horrible. Nous avons du travailler dans un hangar pour trier des pommes de terre mouillée (bonjour l’odeur) et je m’endormais littéralement sur la machine tellement j’en avais marre de ce travaille et que le travaille à la chaîne est ennuyeux à mourir. On en pouvait plus, c’était une journée trop chiante…En plus tu as bien le temps de ruminer ton état d’esprit du moment (keep cool). Puis le soir quand je suis rentrais une petite surprise nous attendait : deux nouveaux français…donc Pierre que j’avais d’ores et déjà rencontré sur Sydney au départ.
Mercredi fut une journée off pour moi car il n’y avait pas de travail. Je me suis donc levais tranquille a 8h30 puis 2h après Mike, le manager me demande si je veux bien faire la ménage car Arlea qui devait le faire était encore trop sous que pour pourvoir le faire….(Ils boivent comme des trous) cela m’a donc permis de gagner un peu d’argent en travaillant 3h. Puis toute la fin de journée j’ai gravé des CD pour moi et pour les autres. Quand Neil est rentré du travail, il est venu me voir et m’a dit qu’il avait vu un Van-Bus sur la route du travail. 20 minutes plus tard nous voilà parti avec Jayde, Paul et Neil pour voir si ce Van était celui de nos rêves. Il y ressemblait fortement et pendant que nous étions entrain de l’admirer et de nous imaginer déjà au volant, Vera (la femme de Mike) c’est arrête pour déposer Charlotte et Lea. Nous étions donc tous devant le van à nous dire qu’il était parfait. Bref on est rentrait au Back plein de rêves dans la tête avant de pouvoir l’essayer le lendemain soir.
Le soir venu nous somme allé comme chaque mercredi au Pub, mais cette fois pour la dernière, chanter et profiter des derniers instants ensemble.

Le lendemain matin me voilà reparti pour une journée très chiante dans mon usine à patates. Donc rien de très cool à raconter à part que nous avons fini tôt ce jour là (bonne nouvelle si tu ne veux pas t’endormir sur ta machine)
Le soir nous somme donc allé voir la personne qui vendait le van et personne du groupe n’a été emballé par lui donc on est rentré en ce disant que nous aurions plus de chance sur Cairns.


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  9  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - Suivante



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Tiloupika ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty