Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Tiloupika
Age 23
But du voyage WH Visa
Date de départ 26/09/2004
Nom Laura en Australia (laure n existe pas la bas)
    Envoyer un message
Durée du séjour 5 mois
Nationalité France
Description
Un an de trip a travers ce beau pays, qu'il me tarde de decouvrir... Premier but : la langue (c important), pi l'eclate, les rencontres... Bref tous est permis.... mdr...
Note: 4,3/5 - 16 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Australie (Carte)
France (Carte)
Australie (Carte)


Localisation : Australie
Date du message : 15/10/2004
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 ...suite du reve...

J’ai donc pris mon courage a deux mains, j’ai choisi mes palmes, enfilé ma ceinture (pour pas couler…ça fait bébé mais moi je l’ai fais…nananana !!!!) puis j’ai choisi mon tuba… La mise à mort arrivait… Une charmante demoiselle m\'a dit de m’avancer pour tous enfiler et de me mettre à l’eau…Je n’avais même plus la possibilité de penser, la pression été trop grande…

Eh hop dans l’eau…. Impossible de respirer normalement, les vagues étaient trop importantes et le pire c’est que je n’avais pas encore mis le tuba dans la bouche. Là dans ma tête je me suis dis : laure tu as deux solutions, soit tu remontes sur le bateau et tu t’en mort les doigts, soit tu te calmes et tu reprends ta respiration…

Même pas le temps de réfléchir que ma main s’est posée sur la bouée d’une des personnes de l’équipage qui m’a gentiment amené près une bouée carrée qui te permettait de regarder le corail sous l’eau. Donc j’ai mis mon tuba puis la tête hors de l’eau j’ai pris le temps de fermer les yeux et de trouver mon rythme de respiration…il est enfin arrivé. Le temps été venu de mettre la tête dans l’eau…eh hop…première tasse d’entée de jeux et bien sur j’ai paniqué…plus le moyen de respirer…vous imaginez…

On ne m’avait pas prévenue qu’il ne fallait pas mettre mon visage trop profond dans l’eau (je sais vous êtes en train de vous dire que c’est une question de logique et bien a cet instant même il n’y avait plus de logique qui comptait).

Allez laure ! Il faut y retourner…Le tuba dans la bouche, ma première tasse en tête, une bonne respiration et la main bien attachée à la bouée, je me suis remise à l’eau et là, la magie a commencé…les vagues qui me faisaient tellement peur n’étais plus qu’un lointain souvenir.

Le corail, les poissons se sont petit à petit découverts a moi. Plus rien existe, tu entre dans un espace temporel à mille lieux de tous. La valse des poissons n’en fini plus, les yeux grands ouverts, tu ne peux au début comprendre et assimiler ce qui t’entoure…de la magie a l’état pure. Rien n’est comparable…



La même personne qui été venu me prendre du bateau pour m’amener à cette bouée et revenue nous prendre et nous a fais découvrir des merveilles de plus en plus invraisemblable. Petit et grand poissons étaient là au milieu de nous, nageant autour du corail. Ils avaient des couleurs plus extraordinaires les unes que les autres. Je garde de ce moment des images qui ne seront à tous jamais que dans mon esprit et qu’il est impossible à partager avec qui que se soit.



Après un bon 15 min de balade, nous nous sommes rapproché du bateau. Et la plus rien ne comptait, il n’était impossible de remonter de suite. Je suis donc repartie seule au milieu de nulle part afin que cet instant ne finisse jamais…

Vincent est venu me rejoindre pour voir si tout allait bien, c’était marrant de se voir là avec cet énorme tuba en guise de visage. Et la photographe du bateau est d’ailleurs venu immortaliser ces instants de pur bonheur !

Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Tiloupika ]