Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Tiloupika
Age 23
But du voyage WH Visa
Date de départ 26/09/2004
Nom Laura en Australia (laure n existe pas la bas)
    Envoyer un message
Durée du séjour 5 mois
Nationalité France
Description
Un an de trip a travers ce beau pays, qu'il me tarde de decouvrir... Premier but : la langue (c important), pi l'eclate, les rencontres... Bref tous est permis.... mdr...
Note: 4,3/5 - 16 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Australie (Carte)
France (Carte)
Australie (Carte)


Localisation : Australie
Date du message : 15/10/2004
  Imprimer


 ...suite du reve 2...

Mais il fallait repartir quelques temps après sur le bateau. C’est très physique comme activité et très fatigant. Donc en remontant, je suis partie de suite manger un petit encas…miam miam !!!

Le temps de repartir sur une autre escale, nous avons pu nous restaurer sur le bateau (un repas très classe et a volonté) et échanger tous les quatre nos impressions, nos sensations et surtout se remémorer en boucle ce que nous venions de vivre.

Nous n’étions que quatre car Peggy, après s’être jeté à l’eau a du remonter de suite de part la peur. Nous lui avons d’ailleurs bien expliqué ce que nous venions de vivre chacun de notre coté afin de lui donner le courage de plonger avec nous la seconde fois.

J’ai attendu cette deuxième plongée chaque seconde…et d’un coup au loin est apparue un petit banc de sable désert au milieu de cet océan immense, c’était complètement ahurissant. Le bateau c’est arrêté au niveau de « Paradise reef » les garçons sont partis de suite a l’eau, qui était bien plus calme que la première fois. Et moi je suis partie avec Peggy sur un zodiaque à fond de verre pour voir la faune et la flore marine et également tenté de la faire changer d’avis pour qu’elle puisse vivre les mêmes sensations que moi. Nous nous sommes arrêtés sur ce petit banc de sable…c’était énorme, il n’y avait que moi et tout le bonheur qui emplissait mon cœur. Le paysage était grandiose et aucune carte postale ni photo ne sauront montrer ce que j’ai vu. J’ai également pu écrire sur le sable mes pensées que l’océan gardera à jamais…

A notre retour sur le bateau et après 5 min de discutions nous sautions toutes deux a l’eau. Elle s’en est allée avec une personne de l’équipage pour faire la même chose que moi sur la première escale. Moi je suis partie de mon coté le cœur frémissant aux délices marins que j’allais apercevoir…Et la c’était encore plus joli et plus agréable que la première fois. J’ai profité de ce moment en plus que la première fois, Vincent est venu pour me montrer Némo, son habitat et ses parents, c’était extra…et hop encore des photos, mais le temps passe si vite qu’il était déjà temps de remonter sur le bateau. Tu dois t’arracher à la mer… c’est horrible !

Le retour à été le moment de tous les rêves, chacun raconté ce qu’ils avaient pu voir et tous savaient que les plus jolis souvenir été dans nos têtes et qu’ils nous étaient impossibles de les partager…

J’étais la sur le pont, le cœur battant la chamade et je rêvais du jour ou je pourrais faire vivre cette expérience à certaines personnes…

J’espère qu’avec ses quelques lignes vous aurez compris que la barrière de corail vous réserve des sensations hors du commun et qu’elle est un passage incontournable de l’australie. Et je souhaite aussi vous avoir donnez l’envie de vivre cette expérience et vous avoir au mieux décri cette journée inoubliable…


Note: 0/5 - 0 vote(s).






[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Tiloupika ]