Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Tiloupika
Age 23
But du voyage WH Visa
Date de départ 26/09/2004
Nom Laura en Australia (laure n existe pas la bas)
    Envoyer un message
Durée du séjour 5 mois
Nationalité France
Description
Un an de trip a travers ce beau pays, qu'il me tarde de decouvrir... Premier but : la langue (c important), pi l'eclate, les rencontres... Bref tous est permis.... mdr...
Note: 4,3/5 - 16 vote(s).

Pays visité(s) :

Tous
Australie (Carte)
France (Carte)
Australie (Carte)


Localisation : Australie
Date du message : 30/11/2004
Diaporama des photos de ce message
  Imprimer


 6ème Jour du Défi :

Mardi, on s’est levé à 8h30, rangé la voiture pour partir dans un premier temps voir un autre spot : Simpsons Gap.



Que dire sur ce spot à part que la nature est incroyable et que tu n’es rien à côté d’elle ! 60 millions d’année pour former une telle merveille. (Je comprends mieux pourquoi ma maman a attendu si longtemps pour me créer : c’était juste pour mettre au monde une autre merveille…lol). Des couches de roches qui te laisse juste entrevoir ce qu’il y a pu ce passer auparavant. Pour les fans de nature ou de géologie comme moi, tous ces spots sont un régale.

Apres ceci il était difficile de faire mieux sur la journée.

Et pourtant avec Lolette on peu toujours, on a donc trouvé !!!



Nous nous somme rendu à Orniston Gorge, où là aussi tu as la possibilité de te baigner. Comme a mon habitude avant de sauter dans l’eau comme les 3 loustics, j’ai observé les roches. Soudain dans une petite crevasse au loin, y était tranquillement installé 2 wallabies. Je les ai observés pendant quelques temps en espérant qu’ils daignent bien ce bouger…mais sans succès.

Donc je suis parti tremper mes petits pieds.

A un moment donné, un garçon présent sur le site a grimpé la roche (si qui est totalement dangereux et interdit) et c’est dirigé vers mes petits wallabies. Alors on lui a demandé s’il pouvait faire doucement quelque chose pour mieux les voir puis il nous dit : Regardait juste à côté de vous.

Effectivement a 10 mètres à notre droite, un petit wallaby nous regardait sans peur. On c’est alors approché de lui pour essayer de prendre quelques cliché et en faite à la fin, il était juste à 1 mètre de nous. Il nous a laissait le temps de le photographier et de le filmer puis sans est allé comme il était venu.



Cette rencontre fut extraordinaire et complètement ahurissante. En effet il était près de nous, pas sauvage du tout.



Quelques minutes plus tard on a repris la direction de la voiture pour Glen Ellen Gorge à 90km plus lion. Nous avons monté le camp comme a l’habitude, mangé nos pâtes, sauce tomate, thon comme chaque jour presque puis nous somme allé boire un verre au petit bar de ce spot.

Etant un peu frigorifier à l’intérieure, je suis partie dans la tente afin de me mettre sous mes couvertures et observer les millions d’étoiles et de constellations à travers la moustiquaire.

5 minutes près m’y être installé, j’ai eu la chance ou plutôt la malchance de découvrir une autre facette de l’australie.



En quelques secondes, un vent incroyable c’est levé. Il balayait tout sur son passage. Bien-sur notre tente n’étant pas complète (il manque quelques sardines) pour le moment, nous n’avions pas mis le haut de la tente et le sol étant impénétrable, la tente n’était pas attachée de façon très convenable….

Imaginé la galére qui va suivre (ben oui, cela faisais au moins deux épisodes qu’il ne m’était rien arrivé) …

J’ai du de toutes mes forces retenir la tente afin qu’elle ne s’envole pas. J’ai criait à l’aide pour que martin et charlotte viennent me porter de l’aide car Lea était encore tranquillement installé au Bar à discuter.



Charlotte et moi avons donc tenu désespérément cette audite tente qui bougeait dans tous les sens, pendant que martin lui plantait avec grandes difficultés les sardines qu’il avait en trop.



A oui faut pas oublier quand Australie quand il y a du vent, la poussière suit aussi…nous étions donc emplis de poussière par la même occasion.

J’ai voulu mettre le top de la tente car j’en pouvais plus de la poussière et vu la tête des nuages j’avais bien trop peur qu’il me pleuve dessus.

Sans succès car le vent était bien trop fort et surtout pas assez de sardines malgré celle que nous avez prêté martin.

Lea étant enfin arrivé à ce moment là, elle a pu voir et constater les dégâts…

Cette nuit là j’ai d’abord réussi à m’endormir une heure puis me suis réveillé pour mettre mes boules pour mes petites oreilles car le lendemain il fallait conduire au moins 6 heures pour aller sur Ayers Rock et le réveil sonner à 5h30.



C’est ça qu’on appelle vacances ?


Note: 0/5 - 0 vote(s).

Syndication :

Par mamounette

le 18/01/2005 à 14:11:02

Bizzard, tes commentaires de fin novembre me parviennes que depuis qlques jours. C'est vrai que l'autralie est loin...super tes wallibis et tes paysages. mais il est indéniable qu'une des plus belle merveille est mon tilou.

Raconte vite plein d'autres choses.

bisous d'A....

Répondre à ce commentaire

Par TILOUPIKA

le 21/01/2005 à 05:17:15

Va y maman t es la meilleur


Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire







[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Tiloupika ]